anthropologie

L’anthropologie sociale a été traitée comme une discipline marginale par le milieu intellectuel parisien, jusqu’à ce que tout se renverse et que tout le monde devienne anthropologue sans la moindre formation et sans aucune véri- table capacité ni critique ni scientifique, aboutissant à nombre d’écrits sans le moindre intér
t et mme de textes à la manière américaine qui ne sont mme pas du franais et ne veulent strictement rien dire en notre langue, le jargon aboutissant à son destin extrme, le non-sens.
L’anthropologie en France, c’est l’avant-guerre, la maturation au cours de la guerre et l’apparition de nouvelles t
tes, dont la mienne, prenant naissance sous l’égide de Claude Lévi-Strauss influencé par les linguistes structuraux.
Le tout début au musée de l’Homme sous les influences en fait contradictoires de Marcel Mauss et du Dr Paul Rivet.
Une forme d’explosion après guerre, réduite à un petit nombre d’élus du fait du co
t de la reconstruction des franges industrielles et portuaires du pays bombardées et détruites. Puis l’éventail s’ouvrant dans l’anarchie et la malhonnteté intellectuelles après 1968. La médiocrité d’une grande part des enseignement nouveaux en Province.
Plus récemment le lien délétère avec la marchandisation de la culture, auquel le musée de l’Homme avait échappé, rétabli par Jacques Chirac en plusieurs étapes et où le musée du Quai Branly plonge à chaque initiative.
Tout cela ne fait pas l’anthropologie pour une simple raison, tout ce qui est régi par des ignorants et des médiocres ne saurait
tre que médiocre et que donner vie à des successions encore plus médiocres. Il existe des règles à respecter, qui sont celles et de la philologie et de la science tout court.
L’auteur a été un des principaux acteurs du renouvellement de l’anthropologie d’après la Libération.
Il traite ici des méthodes de travail, de ceux qui les respectent et de ceux qui ne les respectent pas, et des conséquences de tout cela.
guiart bibliographie telecharger editions anthropology contact
jeanguiart
© Jean Guiart 2011-2016