Finally !

Quatre nouveaux livres ont été mis en ligne :
3 janvier 2016 : Le roman noir de l’île, Juana, la mujer mapuche indómita, Connexions N°3, une nouvelle édition de Variations sur les «arts premiers» : II Océanie et aussi une nouvelle version de Mes nuits et mes jours. Bonne lecture et bonne année !

Le nouveau livre d’Eric Clua et de Jean Guiart a été mis en ligne sur ce site
13 juin 2015 : Requins d’Océanie. Bonne lecture !

Un nouveau livre de Monsieur Guiart mis en ligne sur ce site
11 avril 2015 : Précis de la méthode en Anthropologie sociale. Bonne lecture !

Sauvez les veuves canaques

La réalité de la culture et de la société canaques
indéfiniment variant sur les mêmes thèmes, et où l’on trouve tout ce qu’une logique rigoureuse, la logique canaque, a su construire d’événements et d’institutions parallèles ou contradictoires.Cette dernière, la logique canaque, a sur nous une supériorité inattendue, c’est qu’elle ne s’embarrasse pas de contradictions à résoudre.Elle ne les résoud pas, ce qui est, elle a parfaitement raison, du temps perdu, elle en fait un instrument de ses multiples chatoyances et de ses stratégies super sophistiquées. Elle, au moins, a réussi ce que nos marxistes ont raté, la résolution des contradictions.
Maurice Leenhardt me disait, comme je lui demandais comment il avait réussi à survivre dans ce milieu intellectuel parisien qui ne pardonne rien à personne: «En appliquant les leçons de comportement apprises des Canaques!»
Avertissement
La mise en ligne permet des entreprises que l’édition papier ne permettrait pas. Ayant eu l’ambition de couvrir la Nouvelle-Calédonie et les îles Loyalty d’un réseau serré d’informations quant à la description, l’analyse et le fonctionnement de la société traditionnelle ancienne, aussi bien dans son évolution moderne et en particulier par les conséquences des abus de pouvoir du système colonial, nous mettons ici en succession, et pas dans le même fichier, ce que, à l’expérience, le logiciel ne permettrait pas : tous les manuscrits édités, ou pas encore livrés à l’impression, qui correspondent, mis bout à bout, à ce que pourrait être une encyclopédie anthropologique canaque.
Tout y est, du moins tout ce que les Mélanésiens ont voulu eux-mêmes que l’on y trouve, pour satisfaire une curiosité honnête et non faite de malignité. Je n’ai en cette affaire, que servi de scribe pour débrouiller des cultures et des sociétés
lesguiart
Elégie pour Jo
Joséphine Pawé Sootr, "isola i Wahnamala", de Kejany, Lifou est morte à 16 h 15 aujourd'hui 13 janvier 2012,
juste avant ses 90 ans.

A l’ombre du rocher d’Até
Critique d’un livre publié par Alban Bensa et Antoine Geromido : Histoire d’une chefferie kanak, Le pays de Koohnê, Nouvelle Calédonie, Karthala, Paris 2005

La méthode de Jean Guiart
Dans ce texte, l’anthropologue et océaniste Jean Guiart explique la méthode qu’il a utilisé sur le terrain en Nouvelle-Calédonie et au Vanuatu pour analyser tous les aspects de la société mélanésienne.
Jean Guiart est né en 1925 à Lyon. Il est anthropologue et océaniste. Il a été directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et de 1973 à 1988 directeur du Laboratoire d'ethnologie du Musée de l'Homme.

Depuis sa retraite, il habite à Tahiti (Polynésie française) et à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) où en 1997 il a fondé
Rocher-à-la-Voile, sa société d'édition.

Ses intérêts de recherche sont les arts et les religions de l'Océanie, en particulier de Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu (ex-Nouvelles-Hébrides). Il a fait une importante contribution à l'étude de la société canaque.
guiart bibliographie telecharger editions anthropology contact
jeanguiart
© Jean Guiart 2011-2016