requins

Qu’est-ce qu’un requin en Océanie ?

A l’époque où nous vivons, la réponse est relativement claire et concise: un requin est essentiellement un poisson qui se mange, que l’on regarde et que l’on craint. Si l’on englobe des époques plus reculées, il convient de rajouter que le requin s’utilise aussi pour fabriquer des outils, des armes, des bijoux ou parures, et surtout qu’il se vénère et se déifie. Tout cela aboutit à de multiples fa
ons d’appréhender les relations entre le requin et l’homme en Océanie. C’est ce que nous nous proposons de faire dans le cadre de cet ouvrage, avec une approche la plus scientifique possible. Mais si la rigueur sera de mise dans notre entreprise, notre souci premier sera de traiter ces multiples facettes de la faon la plus attrayante et légère possible [...]

L’objectif n’est pas ici de tout ramener à l’économie dans un but de monétarisation, mais plut
t de montrer que les requins ont une valeur, voire une très grande valeur dans le contexte océanien. Cette valeur est d’autant plus grande qu’elle est composite, en accord avec notre description intiale et rapide de tous ce qui peut relier l’homme au requin en Océanie. Dans ce patchwork de valeurs, nous distinguerons celles qui relèvent d’un usage concret des requins, telles que la pche ou l’écotourisme, et sur lesquelles il est assez facile de mettre un prix, de celles qui relèvent de liens beaucoup plus abstraits, telles que la place du requin au sein de la mythologie ou de la religion, et sur lesquelles il est difficile — et inapproprié — de mettre un prix. Car, pour reprendre un constat cher au cœur d’un brillant et malheureusement décédé précurseur de l’économie de l’environnement, toutes les valeurs n’ont pas un prix (Weber 2002).
guiart bibliographie telecharger editions anthropology contact
jeanguiart
© Jean Guiart 2011-2016