lifou

Les langues océaniennes ont été longtemps secrètement méprisées. On voulait croire qu’elles n’avaient de richesse que dans le vocabulaire technique et pas dans le domaine conceptuel.

Le dictionnaire de la langue de Lifou présenté ici par Maurice-Henry Lenormand, élève de Maurice Leenhardt, d’André Martinet et ancien député de la Nouvelle-Calédonie, représente l’illustration parfaite, non seulement de l’existence de langues fort anciennes, en évolution constante et présentant des capacités d’adaptation aux circonstances les plus imprévues. Il est aussi le condensé d’une culture riche, foisonnante, capable de maintenir en vie ce qui lui est fondamental malgré l’affrontement quotidien avec la culture dominante, anglaise d’abord, française ensuite.

Cet ouvrage sort de l’ordinaire des dictionnaires pour pénétrer dans les domaines de l’ethnographie classique, de l’ethnobotanique et de la médecine traditionnelle. On y trouvera la description de techniques anciennnes qu’aucun autre auteur n’avait encore relevées. On pourrrait l’imaginer encore plus vaste et multiforme. Il représente, en sa forme actuelle, une sorte d’aboutissement, après une vie de labeur, poussée par un amour constant de cette langue ainsi que des hommes et des femmes de l’île. On y trouvera déjà l’essentiel de ce qu’il est souhaitable de savoir sur Lifou et ses habitants.
guiart bibliographie telecharger editions anthropology contact
jeanguiart
© Jean Guiart 2011-2016